• Julie Isabel

Le plaisir solitaire ou la masturbation?

Mis à jour : 7 juin 2019

Je croyais que c’était des synonymes.

Parce que j’ai appris que l’auto-plaisir se pratiquait seule.

Mais voilà que la vie me montre qu’il existe des cercles de femmes qui honorent cette pratique en groupe avec de grandes vertus libératrices.

Que plusieurs lesbiennes la pratiquent ensemble depuis la nuit des temps.


Célébrons les femmes qui se regroupent pour partager leurs peurs d’être différentes et anormales, puis réaliser que nous sommes toutes à la fois différentes, belles et parfaites telle que nous sommes.

Merci aux cercles de femmes d’exister!


Gratitude également aux cercles d’hommes d’exister. Vous en avez tellement besoin vous aussi pour vous soulager de ce poids de performance!


Avez-vous une idée à quel point les femmes comparent leur vulve à ce que l’on voit dans les films pornos?

La peau de couleur uniforme, blanchie par des agents chimiques, pas de poils, avec des petites lèvres très discrètes…

Ce n’est pas le festival de la variété dans les films pornos, ce sont plutôt des vulves uniformisées au goût de ceux qui les produisent…


Les magasines font aussi beaucoup de mal à la féminité. Quel pourcentage de la population est aussi mince? Qui peut porter les vêtements d’une parade de mode?


Les vulves sont comme les visages, toutes belles et différentes!


Alors mesdames, sortons notre miroir et observons-nous. Osons nous regrouper avec nos amies, nos sœurs, regardons-nous les unes les autres, osons se donner du plaisir soi-même mais ensemble et libérer nos sœurs qui en ont tellement besoin.


L’effet de résonance est puissant et a un effet popcorn.


Mettons fin à ce tabou qui laisse nos peurs nous ronger de l’intérieur!


Et imaginez comment on pourrait se sentir libre si on osait!




28 vues
Inscrivez-vous pour recevoir conseils et actualités

© 2019 Tantra Québec