• Julie Isabel

Oser dévoiler la peur

Un matin on se lève et elle est là, sans aucune raison

Elle nous habite, nous contracte de l’intérieur

Et elle nous paralyse


On croyait l’avoir roulée, manipulée

Puis elle nous rattrape


Ce matin-là, j’en ai eu assez

J’ai regardé mon amoureux à qui je veux me montrer forte et confiante

Et je lui ai dit : «J’ai peur! »

Et j’ai pleuré

Je lui ai répété encore et encore, « J’ai peur! »


Puis il m’a prise dans ses bras

Et il m’a dit : « Moi aussi j’ai peur, tout le monde a peur »


J’ai accepté d’être vu dans ma vulnérabilité

De montrer mon côté sombre

D’accepter que mon enfant intérieur souffre ENCORE

Malgré tout l’amour et les soins dont je l’entoure depuis tout ce temps


Puis la peur est partie comme elle est venue


À vouloir fuir ses ombres

Elles deviennent un cauchemar

Une nuit noire de nouvelle lune

Un lieu où on y voit plus rien

Au lieu d’une ombre au soleil de midi


J’ai accepté de regarder la peur et d’allumer la lumière

Et ce que je croyais être un dragon n’était en fait qu’une libellule



9 vues
Inscrivez-vous pour recevoir conseils et actualités

© 2019 Tantra Québec